Fraîchement paru: Mémoire en prévision du Budget 2017

Proposition budgétaire de l’ACPSGE soumise au gouvernement fédéral

Le 5 août 2016

L’Association canadienne pour la promotion des services de garde l’enfance (ACPSGE) se réjouit de cette occasion d’informer le Comité permanent des finances de la Chambre des communes et la population canadienne de ses priorités budgétaires.

Nos priorités reflètent les engagements de la plateforme électorale de 2015 de ce gouvernement et le budget fédéral de 2016, lesquels indiquaient que « les services de garde de bonne qualité et abordables étaient beaucoup plus qu’un avantage, ils étaient une nécessité ». Dans la plateforme électorale et le budget, le gouvernement fédéral s’engageait à collaborer avec les provinces, les territoires et les communautés autochtones à la création d’un cadre national en matière d’éducation préscolaire et de garde à l’enfance; et le budget prévoyait des fonds pour les services de garde en 2017-2018.

Nous avons déjà informé le gouvernement de nos visées, à savoir l’établissement d’un cadre en matière d’éducation préscolaire et de garde à l’enfance robuste et fondé sur des données probantes. Nous lui avons également recommandé d’éviter de transférer des fonds fédéraux aux provinces et territoires qui ne serviraient qu’à renforcer l’approche fragmentée actuelle.

Pour réaliser les promesses électorales et l’objectif largement consensuel d’instaurer partout au Canada un système universel de services de garde à l’enfance de bonne qualité et abordables, il faudra une politique-cadre rigoureuse et un engagement financier soutenu de la part du gouvernement fédéral.

  • Nous demandons au gouvernement fédéral de financer les services de garde à même deux sources précises et selon des conditions définies :
    Du financement pour soutenir les communautés autochtones dans leurs efforts pour concevoir, fournir et administrer des services de garde qui répondent à leurs besoins et à leurs aspirations, conformément aux recommandations de la Commission de vérité et de réconciliation;
  • Des transferts fédéraux versés aux provinces et aux territoires qui s’engagent à bâtir un système d’éducation préscolaire et de garde à l’enfance (ÉPGE)  fondé sur une politique-cadre pancanadienne élaborée en collaboration avec leurs partenaires et basé sur les principes d’universalité, de qualité élevée, de diversité et de complémentarité.

Consultez notre mémoire au complet

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s